Entretien de recadrage : quand faut y aller, faut y aller !

Quand on est manager ou même simplement quand on mène un projet un équipe, il arrive qu’un membre commette des fautes… Même si c’est très désagréable à mener, il est parfois indispensable d’en parler dans un entretien de recadrage pour améliorer les choses.

Comment amener le sujet ? Quelles questions poser ? Qu’est-ce qu’il faut absolument dire et qu’est-ce qu’il ne faut surtout pas dire ? Comment s’assurer que les choses ne vont pas empirer ?

Voici nos conseils pour que ce tant redouté entretien de recadrage se déroule sans accroc.

Conseil N°1 : Redonnez toujours le contexte

Que s’est-il passé ? En quoi mener cet entretien de recadrage fait partie de vos missions ? Pourquoi pensez-vous qu’il est important de réaliser cet entretien ? Les réponses à ces questions peuvent sembler évidentes, mais il est primordial de les rappeler pour que votre interlocuteur soit enclin à vous écouter. Il est également très important de vérifier sur quels éléments factuels vous êtes d’accord, cela vous servira de base pour mener l’échange.

Conseil N°2 : Commencez par le positif

Même si quelqu’un de votre équipe a commis une erreur, cela ne veut pas dire qu’il l’a fait exprès ou que c’est entièrement représentatif de son travail. Ramener du positif permettra de la valoriser votre interlocuteur. Ainsi, il sera ensuite beaucoup plus à apte à accepter vos retours et à vouloir progresser au cours de l’entretien de recadrage.

Conseil N°3 : Votre objectif est de trouver une solution

Vous avez le droit d’être en colère ou stressé par une faute commise. Vous pouvez vous exprimer sur votre ressenti, mais n’oubliez pas qu’un entretien de recadrage n’a pas pour but de passer ses nerfs ! L’objectif reste bien de trouver une solution commune avec la personne concernée.

Conseil N°4 : Invitez votre interlocuteur à donner son avis

Deux personnes peuvent vivre une même situation de façons très différentes. En laissant votre interlocuteur s’exprimer sur son ressenti, il se sentira considéré et aura bien plus envie de trouver une solution avec vous. De plus, c’est le seul moyen de réellement comprendre ce qu’il s’est passé.

Conseil N°5 : Impliquez la personne dans la recherche de solutions

Posez des questions et soyez dans un véritable échange. Si vous arrivez à faire entendre à la personne qu’il y a un problème, et que vous l’invitez à trouver elle-même des solutions, les chances de voir de réelles améliorations seront beaucoup plus grandes !

Si vous avez des questions, des remarques ou des expériences à partager laissez un commentaire en bas de l’article.

Aidez-nous également à toucher un maximum de personnes en partageant cette vidéo sur vos réseaux sociaux.