Le langage corporel (body language dans la langue d’Obama), ce n’est pas (seulement) faire des mots avec votre nombril !

Une présentation, parler en public, convaincre… c’est comme séduire : une partie se fait avec les mots, votre personnalité et ce que vous avez à partager ; une autre partie passe à travers le langage de votre corps. Vos gestes et vos postures vont vous permettre de faire passer votre message, le rythmer, l’illustrer, et construire une relation tacite avec votre auditoire.

Voici comment utiliser votre langage corporel pour optimiser l’impact de votre présentation.

La base : l’ouverture

1. Ayez confiance en vous

Tout ce que vous avez à dire est passionnant et mérite d’être partagé. Votre public va bénéficier de votre présentation, et vous voulez lui donner le meilleur : cette certitude va vous porter pendant que vous parlez, même inconsciemment. Facile à dire ? Oui. Et pourtant, essentiel.

2. Respirez

La clé de voûte de la prise de parole en public. Respirer profondément permet de combattre le stress, et fait paraître un calme qui assoit votre autorité. C’est une technique particulièrement efficace pour affronter une question difficile ! Prendre le temps de respirer, c’est garder le contrôle, et faire taire l’instinct primaire qui vous dit d’être agressif ou de partir en courant.

3. Prenez une position d’ouverture

Vous voulez transmettre une idée. Vous voulez faire passer une émotion. Vous voulez expliquer une situation. Dans tous les cas, ne fermez pas la porte entre vous et votre public ! Ne croisez pas les bras (ni les jambes), gardez le dos droit et l’air alerte, et surtout, évitez de tourner le dos à votre auditoire.

 

 Les techniques : guide pratique du langage corporel

1. Souriez !

Il n’y a pas que pour les méchants de James Bond que le sourire est une arme. En souriant, vous donnez confiance à votre public. La joie est communicative : si votre auditoire voit que vous passez un bon moment, l’auditoire sera plus facilement prêt à vous suivre, dans ce voyage imaginaire et rhétorique dans lequel vous l’embarquez.

2. Regardez dans les yeux

…Oui, dans les yeux. Le contact visuel (eye contact dans la langue de Britney Spears) est crucial. Regardez toujours un membre de votre public dans les yeux quand vous arrivez à une conclusion avec un argument.

Le contact visuel n’est pas anodin. C’est un acte puissant, qui peut déstabiliser certains orateurs. Pourtant, l’éviter, c’est porter un coup grave à votre crédibilité et au message que vous voulez faire passer. Pour surmonter votre inconfort éventuel, vous pouvez vous entraîner avec un proche compréhensif : essayez de maintenir le contact pendant deux minutes au chronomètre. Ce sera étrange, un peu gênant, drôle… mais ce petit exercice vous sauvera la mise pour vos présentations en public, et améliorera votre crédibilité plus tard tout le long de votre vie.

3. Imitez

Cette technique est plutôt adaptée pour un public très limité : une ou deux personnes. Imiter une posture, des gestes et mêmes des mots permet de créer rapidement un rapport personnel ; une fois que le subconscient de l’interlocuteur vous classe comme “un des siens”, vous pouvez convaincre plus facilement.

Pour une présentation, n’imitez pas votre public (assis, avec des notes à la main). En revanche, cherchez à imiter d’autres orateurs. Les présentations TED vous donnent accès à une base de données inégalées dans l’histoire : des vidéos de présentations talentueuses que vous pouvez regarder chez vous. Notez les gestes, les mouvements, les postures et les expressions. Pour aller plus loin, vous pouvez même couper le son et essayer de deviner ce qu’il se dit ; dans un deuxième visionnage avec du son, vérifiez en quelle mesure vous aviez raison.

4. Utilisez l’espace

Occupez tout l’espace à votre disposition ! C’est une technique de base du théâtre et de l’improvisation, qui peut s’appliquer avec succès à vos présentations. Au lieu de rester figé au pupitre ou dans le fond près des rideaux, marchez sur toute la scène. Vous voulez donnez une présentation dynamique et rythmer le voyage de votre public vers votre idée principale : en vous déplaçant physiquement, vous faite d’une pierre deux coups.

Astuce : si possible, allez jusque dans les rangées, à la rencontre de votre auditoire. Il sera plus investi s’il voit que vous êtes physiquement proche de lui, et si vous avez déjà rompu le quatrième mur invisible entre la scène et le public.

5. Faites des gestes

Les mains humaines sont une merveille de la nature : utilisez-les ! Parlez avec les mains pour rythmer et illustrer vos propos. Si tous les présentateurs, orateurs et politiciens le font, c’est parce que ça fonctionne !

Usez et abusez également de gestes positifs. Tout comme le sourire, ils permettent de mettre le public dans un état d’esprit de confiance. Ouvrez les bras, hochez la tête, levez le pouce.

 

Les écueils : les pièges à éviter

1. Luttez contre vos tics

Tout le monde a ses tics corporels. Maîtrisez-les.

Pour cela, la volonté seule ne marche pas : ce que vous devez faire est bien plus compliqué. Filmez-vous et confrontez vos mauvaises habitudes. Terrifiant, non ? Pourtant c’est nécessaire. Avec cet exercice, vous pourrez aussi améliorer votre posture, votre voix, et le million de défauts irritants que vous allez détecter.

Ne cherchez pas la perfection, osez seulement faire le premier pas : les progrès que vous réaliserez vaudront déjà largement la chandelle.

2. Restez raisonnable sans surinterpréter

Pour finir, l’utilisation du corps en dit long sur chacun, certes ; mais ça ne dit pas tout. Gardez en tête qu’une apparence ou une posture ne racontent jamais toute l’histoire d’une personne. Si quelqu’un vous parle en croisant les bras, il n’est pas nécessairement fermé et antipathique. Réciproquement, relativisez les faux pas que vous allez forcément faire, et le jugement implacable que vous allez porter sur vous-même en vous voyant en vidéo : vous serez toujours plus critique envers vous-même que le public.

Dans tous les cas, restez positifs, allez chercher le public là où il est, et respirez : voilà ! Comme par magie, vous maîtrisez le langage corporel.

Pour aller plus loin, les exercices dans cet article :

– Pratiquez le contact visuel

– Étudiez les vidéos de bonnes présentations (TED notamment)

– Filmez-vous et osez vous regarder

Parlez juste et vrai !

Recevez nos prochaines vidéos et nos prochains contenu directement depuis votre boite mail.

Merci ! Vous allez recevoir un email de confirmation.