Aujourd’hui, on s’intéresse à une question qui nous revient très souvent en formation : 

Que faire de ses mains quand on parle en public ?

C’est loin d’être quelque chose de simple et d’évident pour tout le monde et on va d’abord s’intéresser à quelques comportements ou types de mouvements qu’il vaut mieux éviter face à un public : 

  • Tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la manucure ou l’entretien des mains : tous les mouvements de frottements, de grattage, de lavage de mains ou d’ongles
  • Les mouvements trop brusques ou trop raides, comme un robot
  • Maintenir bloquées ses mains l’une avec l’autre comme un prisonnier avec des menottes
  • Frotter compulsivement les objets que vous pouvez avoir dans les mains
  • Jouer avec vos bagues, bracelets et autres bijoux 

Et la liste est encore longue…

Cela semble évident quand on le dit mais tout ses mouvements viennent trop souvent parasiter les discours et on les observe très fréquemment !

 

Qu’est-ce qu’il faut faire alors ?

 Pour faire simple dites-vous que vos mains ont deux utilités principales :

Rythmer et Illustrer vos propos

 

 Pour prendre de bonnes habitudes, je vous conseille de suivre ces étapes à chacune de vos prises de parole en public 

1ère étape :

Avant d’intervenir face au public, échauffez-vous et bougez vos mains et vos articulations afin de détendre un peu vos muscles et gagner en souplesse et en fluidité pour éviter de faire des mouvements trop raides.

 2ème étape :

Mettez vos mains là où vous avez envie qu’on les voit c’est à dire à peu près au niveau du torse et lancez un mouvement (par exemple un mouvement d’ouverture pour souhaiter la bienvenue à votre public)

Il y a un phénomène que j’observe souvent lorsque que quelqu’un prend la parole avec les bras le long du corps au début de sa présentation :
Au bout d’un moment les mains vont avoir envie de bouger et elles ont tendances à se mettre en mouvement là où elles sont. Et donc attirer l’œil du public vers votre entrejambe plutôt que vers votre visage.

 Donc quand vous prenez la parole en public : Positionner vos mains là où vous avez envie qu’on les voit, dès le début de votre présentation.

 3ème étape :

Faites confiance à vos mains !

 Une fois qu’elles sont prêtes à l’emploi, dans la grande majorité des cas, vos mains savent pertinemment quoi faire pour venir rythmer ou illustrer vos propos

Si on résume :

  • Avant d’intervenir, on bouge, on essaye de détendre ses mains, ses muscles, de bouger ses articulations pour chercher à avoir des mouvements plus fluides et plus souple.
  • Au début d’une intervention on met ses mains prêtes à l’emploi, à peu près au niveau du torsen, et on lance un mouvement
  • Ensuite, on leur fait confiance et on les oublie

 

Si vous n’avez pas l’habitude de mettre vos mains comme ça prête à l’emploi, cela ne va pas vous sembler naturel au début et vous vous sentirez peut-etre un peu ridicule… Persévérez !

Si vous pensez au début à mettre vos mains en action puis ensuite que vous vous concentrez sur votre public et vos messages, vos mains sauront très bien faire leur travail et ça va très bien fonctionner pour votre public.

 

On n’a pas abordé les cas particuliers, comme par exemple l’utilisation la micro, je garde ça pour de futurs épisodes