Qu’est-ce qu’on appelle la zone de confort ?

 

Quand vous êtes dans votre zone de confort, vous vous trouvez dans un état psychologique tel que votre niveau de stress est très faible. C’est là que vous vous sentez le plus à l’aise et en contrôle de vous même.

Pourquoi vouloir en sortir alors ? Tout simplement parce que s’y complaire peut conduire à des situations psychologiques difficilement soutenables. Je suis moi-même passé par là. Et c’est par l’audace de m’exprimer, à travers le théâtre et l’improvisation notamment, que j’ai dépassé ma timidité et que je suis sorti de ma zone de confort.

C’est pourquoi je vous donne ici 3 conseils pour oser vous exprimer.

 

Mais d’abord, une petite anecdote

Retournons quelques années en arrière. Je vis encore à Bordeaux et je rentre chez moi en bus. Je monte, je ne dis pas bonjour au chauffeur et je m’installe confortablement à une place à l’avant. Le bus se remplit petit à petit jusqu’à ce qu’il n’y ait plus une seule place assise. Une vieille dame monte alors. Bien évidement, la première idée qui me vient à l’esprit est de lui laisser ma place.

Et là, blocage.

Sans savoir pourquoi, j’ai peur de lui adresser la parole et je n’ose pas lui proposer ma place. D’un autre côté, j’ai l’impression que tout le monde va trouver ça étrange si je me lève sans rien dire. Je ressasse mes peurs, je cogite et surtout je ne fais rien. Je reste assis à ma place, pendant que le malaise et la culpabilité s’intensifient en moi. Finalement, mon arrêt arrive : en baissant les yeux pour ne surtout pas croiser le regard de quelqu’un, je descends du bus le plus vite possible. Je respire un grand coup, le supplice est enfin terminé.

Jusqu’à la prochaine situation de ce type…

 

De timide à « ancien » timide

Aujourd’hui, je me considère comme un “ancien” timide. Les guillemets sont importants car j’estime que je le suis encore et que je le serai toujours. Cela fait partie de moi. Seulement, j’ai appris à gérer cette timidité et à la dépasser.

 

zone de confortC’est principalement l’envie et le besoin de ne plus souffrir de toutes ces situations banales qui m’ont poussé à sortir de ma zone de confort et à progresser. Le théâtre, puis le théâtre d’improvisation m’ont beaucoup aidé. Dans ce cadre sûr, j’y ai découvert le plaisir de prendre des risques et d’oser se lancer. Il est rassurant de réaliser qu’en réalité il n’y a pas de danger. Et quel plaisir de découvrir qu’on est capable de faire des choses !

Sur cette photo, vous pouvez me voir en train d’interpréter Mr Smith, dans la Cantatrice Chauve d’Eugène Ionesco. Celui qui avait peur de parler à une vieille dame semble bien loin maintenant.

Me dépasser comme ça m’a demandé de gros efforts. Et en parallèle, appliquer ces principes dans la vie quotidienne m’en demandait encore plus… Et puis petit à petit, j’y ai pris goût :

Sortir de sa zone de confort provoque une telle satisfaction !

J’ai même commencé à prendre du plaisir à parler en public et à échanger spontanément avec les gens. Finalement, j’ai tellement aimé ça que j’ai fait de la communication orale mon métier. D’ailleurs, pas plus tard que la semaine dernière, nous animions une conférence avec mon associé Ludovic sur le fait d’oser s’exprimer en public !

 

Retour sur notre conférence « oser s’exprimer »

Startup WeekendÇa s’est déroulé à Cowork in Grenoble et nous avons passé un excellent moment. Merci aux participants !

Nous avons donné quelques conseils sur comment bien préparer ses présentations, puis nous nous sommes surtout intéressés au fait d’oser. D’après le sondage que nous avons fait au début, une grande majorité des participants se considérait comme étant timide. Alors, comment oser s’exprimer en public quand on est timide ?

Comment faire pour oser se lancer ? Et bien… Il faut se lancer !

Vous voilà bien avancés me direz-vous. Pourtant, l’idée est bien là. Tout est question d’état d’esprit : c’est le point sur lequel nous avons le plus insisté pendant notre présentation. On peut résumer cela en trois principaux conseils :

 

1. Prenez la position de l’expert

Vous êtes l’expert de votre présentation. Peut-être que certaines personnes dans la salle maîtrisent mieux votre sujet que vous, mais vous restez le maître de votre présentation et de la manière dont vous souhaitez amener les choses. Personne ne maîtrise cela mieux que vous. Le simple fait de se le dire vous fera prendre une posture beaucoup plus assurée. Votre discours sera plus clair et votre gestuelle plus affirmée. Essayez, vous verrez ça fonctionne !

 

2. Concentrez-vous sur ce qui vous fait envie

Même si vous avez peur et que vous êtes stressés, il existe forcément une raison qui vous donnera envie d’aller parler à votre public. Et si vous n’en voyez vraiment pas, dites-vous au moins que quitte à être là, autant tout faire pour que cela se passe bien. Plus votre public sentira que vous avez envie d’être là, plus il aura lui-même envie d’être présent et de vous écouter.

 

3. Adoptez le bon niveau d’énergie

Vous êtes responsable du niveau d’attention de votre public. Si vous voulez qu’il fasse l’effort de vous écouter, vous devez aller le chercher et le captiver. Pour cela, commencez par vous échauffer physiquement avant votre intervention. Vous vous sentirez mieux dans votre corps et il vous sera plus facile de vous lancer. Ensuite, veillez toujours à communiquer suffisamment d’énergie et d’enthousiasme à votre public. Je peux vous assurer qu’il vous le rendra.

Finalement, ces conseils font appel au bon sens et je pense qu’ils vous ont semblé évidents lorsque vous les avez lu. Mais la question à vous poser est : “est-ce que vous avez pour autant l’habitude de les mettre en pratique pendant vos interventions ?”.

Il n’y a pas de recette miracle pour oser s’exprimer en public. Mais si vous appliquez vraiment ces 3 conseils simples, je peux vous assurer que vous verrez déjà une grande différence !

Si vous souhaitez découvrir plus de bonnes pratiques de ce type, avec Ludovic nous organisons une conférence gratuite tous les mois et nous donnons de nouveaux conseils toutes les semaines. Pour en profiter, inscrivez-vous à notre newsletter en cliquant ici.

 

Sortir de sa zone de confort, pourquoi et comment ?

J’ai parlé à plusieurs reprises du fait de sortir de sa zone de confort dans cet article. Pour moi, c’est quand on y parvient que tout se passe. C’est là qu’on progresse et qu’on découvre des choses intéressantes. Nous serons tous d’accords là-dessus : ça vaut vraiment le coup de se mettre un coup de pied au c** de temps en temps !

Mais il y a une question que je me suis longtemps posé et que vous vous posez sans doute aussi : “Pourquoi parfois j’arrive à sortir de ma zone de confort, alors que d’autres fois cela me semble impossible ?”

zone de confortJe préfère l’annoncer tout de suite, sortir de sa zone de confort demandera toujours des efforts. Mais j’ai par contre un mécanisme qui pourrait vraiment vous aider à y parvenir. L’objectif est de toujours mettre en parallèle à quel point vous avez envie de le faire et à quel point vous avez peur de vous lancer.

Plus la peur est grande, plus l’effort à fournir est important. Mais plus l’envie est grande, plus cela vaut le coup. Quand vous hésitez à vous lancer, je vous invite à toujours vous raccrocher à ce qui vous fait envie. Encore une fois, tout est question d’état d’esprit. Si vous vous focalisez sur vous envies plutôt que sur votre peur, vous lancer deviendra beaucoup plus facile ! On peut résumer cela en une phrase simple :

Qu’est-ce que je ferais si je n’avais pas peur ?

La réponse est évidente : je suivrais mes envies. Ensuite, je vous invite à célébrer chaque petite victoire. Même si c’est aussi simple que de dire bonjour au chauffeur dans le bus ou d’oser proposer sa place à une vieille dame, si cela vous a demandé un effort, vous pouvez vous en féliciter !

Nous arrivons à la fin de cet article, merci d’avoir lu mon histoire et mes conseils. J’espère que cela vous a plu. Si vous avez envie de me laisser un commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé, foncez ! Et si vous avez des histoires ou des réussites personnelles à partager sur ce thème, je serais ravi de les lire. Je répondrai également aux questions avec plaisir !

Si vous voulez approfondir vos connaissances sur la zone de confort, je vous conseille la vidéo produite par Inknowation, commentée en français.

Je vous propose également le témoignage de mon associé Ludovic. Il vous montre comment on peut surpasser sa timidité grâce au théâtre et à l’improvisation.

Parlez juste et vrai !

Recevez nos prochaines vidéos et nos prochains contenu directement depuis votre boite mail.

Merci ! Vous allez recevoir un email de confirmation.